Au commencement

La houblonnière de la Chistrée, c’est un projet coopératif dont l’idée est née en septembre 2019 alors que nous brassions de la bière entre amis. À sa base, un constat tout simple : il est extrêmement difficile, en Wallonie, de se fournir en houblon local ! Le projet initial est donc d’utiliser chaque mètre carré disponible des jardins familiaux pour produire notre houblon personnel. L’idée mûrit tranquillement dans les esprits et suite à l’engouement plutôt mitigé qu’elle suscite chez les propriétaires desdits jardins, nous en venons à décider de concevoir et d’installer une micro-houblonnière.

L’installation est prévue en avril 2020, et nous entamons rapidement la recherche d’un terrain, du matériel et des plants. Malgré la revanche d’un malheureux pangolin, nous arrivons à nos fins : la Houblonnière de la Chistrée voit le jour…

Après deux années remplies d’émerveillement, de doutes, de joies, de lassitudes et (on ne va pas se mentir) d’erreurs diverses et variées, notre micro-houblonnière tourne (ou pousse) et notre projet commence à porter ses fruits ! La récolte de septembre 2021 s’est avérée une réussite, et nous sentons qu’il est temps de penser à l’avenir. Nous faisons donc le point sur nos ambitions et sur les contraintes matérielles et logistiques, et décidons, comme d’une seule voix, qu’il serait bon de nous agrandir et d’entrer dans la cour des grands !

Nous nous implantons sur un terrain agricole d’1,5 hectares à Buzet au printemps 2022 !

En pratique

Outre passer du bon temps entre amis, le développement de la Houblonnière de la Chistrée est centré sur un certain nombre de valeurs que nous cherchons à partager avec nos amis, nos partenaires et nos clients. Au premier plan de celles-ci, nous cherchons à mettre en œuvre des pratiques agricoles productives ET respectueuses de l’environnement (tant en termes de biodiversité que de préservation des sols, des eaux et du climat). Nous cherchons également à organiser notre culture pour que celle-ci soit la plus résiliente face aux risques climatiques, ces derniers allant être amenés à se multiplier et s’intensifier dans les années à venir. Fort heureusement, ces deux exigences coïncident fortement la plupart du temps. Cependant, une agriculture du vivant, c’est aussi une agriculture soucieuse des vivants qu’elle approvisionne (c’est nous). Nous travaillons donc à la construction d’outils partagés, spécialisés pour les (micro)-houblonnières afin de partager notre matériel et échanger nos expériences avec d’autres agriculteurs désireux de s’inscrire dans une démarche similaire. Enfin, cette agriculture du vivant s’occupe aussi des vivants qu’elle nourrit (c’est vous). Nous cherchons également, à travers ce projet, à revaloriser le travail de la terre aux yeux de ceux qui l’auraient perdu de vue ainsi qu’à revaloriser les savoirs et les savoir-faire locaux.

In fine, via une méthodologie scientifique et en explorant de nouvelles techniques agricoles, nous souhaitons participer à la relance de la filière houblon qui s’est faite peu à peu oublier en Wallonie.

Si ces différents aspects de notre projet vous intéressent, n’hésitez pas à jeter un œil aux rubriques associées.

fr_BEFrench